100  dans la ville

à partir de 100 et autres textes de Philippe Minyana

ORGANISÉ PAR QUEBRACHO THÉÂTRE
SOUS LA DIRECTION DE MONICA ESPINA

 

 

 

À partir du mois d'avril, les 100 sortent dans la Ville!
Ouvrez les yeux et les oreilles...

vous risquez de les croiser dans des lieux inattendus! 

Cette « performance urbaine » est le résultat d’un stage

autour du texte « 100 » de Philippe Minyana

mené par Monica Espina

auprès d’un groupe d’amateurs confirmés.
 

Pour « performance urbaine » nous entendons « une irruption inattendue » du théâtre dans la ville.
 

 

 

Pourquoi choisir Philippe Minyana ?

Il est un de plus importants écrivains de théâtre français vivants.

 

Il y a dans mon histoire en France « un avant et un après » Philippe Minyana.

 

Nous nous sommes rencontrés en 1998 quand j’ai décidé de traduire en espagnol et de monter à Buenos Aires (Centre Cultural Recoleta) sa pièce « Drames brefs 2 » qui venait d’être publiée à Paris par les Editions Théâtrales. J’avais été impressionnée par ce projet d’écriture qui épousait parfaitement ma recherche de metteur en scène.

 

Les êtres qui habitent les textes de Minyana – comme « figures » un peu sèches, immédiates - expriment avec intelligence et humour les mouvements les plus profonds de l’âme humaine. En explorant la fine construction de leur parole, je suis née définitivement à la langue française et ainsi une dimension nouvelle du théâtre s’est ouverte à moi.

 

Par la suite nous avons partagé d’autres aventures professionnelles : la création de « Plate-bande » en 2000/2001; ma traduction de «Drames Brefs 1 » en espagnol et la publication du livre réunissant les deux textes des Drames Brefs à Buenos Aires, en 2003; mes interventions pédagogiques consacrées à son œuvre (Université de Metz, École du Théâtre National de Chaillot, Université d’Aix-en- Provence) ou dirigées ensemble (Maison de la Bellone, Bruxelles, mai 2010) .

 

Ensuite, il y a eu la « saga sur le retour » que nous avons développée tout au long des deux années : des maquettes réalisées au Château de Blandy les Tours en 2008 et 2010, avec le soutien du Conseil Général de Seine et Marne. Puis la participation à un festival international de théâtre à Montevidéo (Uruguay) et à l’Alliance Française de Buenos Aires, avec le concours de l'Institut Français.

Une résidence de deux mois au 104 à Paris, au printemps 2009 nous a permis de mettre au point des techniques d’images vidéo en direct, avec l'aide financiére pour la recherche de la Comédie de Béthune . Dans le cadre d'une coproduction avec Le Grand R - Scéne nationale de La Roche-sur-Yon, le Théâtre de la Ville à Paris, Actart - organisme culturel et artistique du Département de Seine-et-Marne, les deux solos sont créés en janvier 2011 au Grand R à l'issue dúne résidence de création, puis repris dans le cadre du cycle "Les épopées de líntime" consacré à Philippe Minyana au Théâtre de la Ville - Théâtre des Abbesses en mars 2011, en novembre 2011 à l'Odéon Théâtre de l'Europe (salle Roger Blin) à Paris puis font l'objet d'une tournée organisée par Actart dans le cadre des Scénes Rurales en Seine et Marne jusqu'en juin 2012.

 

Différents à chaque fois, recréés pour chaque espace, « Les Solos » ont conservé leur qualité d’installation/théâtre adaptable à des lieux trés disparates..

 

Aujourd’hui, quelques années plus tard, je souhaite retrouver L’écriture de Philippe Minyana pour une nouvelle aventure, différente et exploratrice.

 

Monica Espina

 

Philippe MINYANA

Il a écrit plus de trente-cinq pièces, des livrets d’opéra et des pièces radiophoniques. Il était auteur associé au Théâtre Dijon-Bourgogne entre 2001 et 2006.

Il a lui-même mis en scène quelques-uns de ses textes. Il est joué en France, en Europe (Allemagne, Angleterre) et dans le monde (Inde, Argentine, Brésil, Québec) : Viviane Théophilides, Jean-Claude Grinevald et Christian Schiaretti, Stéphanie Loïk, Jean-Gabriel Nordmann, Michel Didym, Hélène Vincent, Alain Françon, Hans-Peter Cloos, Jean-Vincent Brisa, Philippe Sireuil, Edith Scob, Carlos Wittig, Pierre Laneyrie, Sophie Duprez, Pierre Vincent, Gilles Guillot, Yves Borrini, Pascale Spengler, Gérard David, Catherine Hiegel, Gérard Abela, Laurent Javalloyes et Pierre Maillet (Théâtre des Lucioles), Monica Espina, Gerhard Willert, Jarg Pataki, Ilias Kountis, Jacques Kraemer, Gilles Bouillon, Massimo Bellini, Etienne Pommeret, Daniel Veronese, Frédéric Villemur et Fiona Laird, Frédéric Maragnani, Marie Steen, Marcio Abreu, Eric Ferrand, Eva Vallejo et Bruno Soulier… et Robert Cantarella ont monté ses textes.

À ces nombreux créateurs correspondent des lieux de créations très divers : Comédie de Metz ; Théâtre Ouvert ; Festival d’Avignon ; Théâtre du Lucernaire, Théâtre de l’Athénée ; Théâtre de la Bastille ; Théâtre Paris-Villette ; Théâtre National de la Colline ; Théâtre de Nanterre-Amandiers, Théâtre du Vieux Colombier – Comédie Française…

Lucien Attoun, dans son « Nouveau Répertoire dramatique » et pour les « Radios Drames » sur France Culture a fait entendre la plupart de ses textes. Des enregistrements vidéos ont également été réalisés : Chambres par Bernard Sobel (1986), Madame Scotto par Claude Mouriaras (1987), Inventaires et André par Jacques Renard (1990 et 1993), Anne-Marie par Jérôme Descamps (2001). Georges Aperghis, Philippe Mion et Marin Favre ont mis en musique Jojo, Léone et André.

Philippe Minyana a également écrit le scénario et les dialogues du téléfilm Papa est monté au ciel (réalisation Jacques Renard, Arte) et a participé à l’installation vidéo Habitants (réalisation Fabien Rigobert).

En mai 2008 sera créée à Gennevilliers par la Comédie Française, La Petite dans la forêt profonde, son adaptation d’Ovide, mise en scène par Marcial di Fonzo Bo.

Ses textes lui ont valu de nombreux prix – Prix SACD pour Inventaires, nomination Molières 1988 comme meilleur auteur ; nomination Molières 2006 comme meilleur auteur pour La Maison des morts ; Prix de la critique musicale et nomination Molières 1991 pour le meilleur spectacle musical (Jojo).

Depuis janvier 2008, Philippe Minyana est publié à l’Arche Éditeur.

Philippe Minyana a été élevé au grade d’officier des Arts et Lettres. 

Liste des pièces publiées à L’Arche Éditeur

Œuvres :

Cri et Ga cherchent la paix, et autres textes

C’est l’anniversaire de Michèle mais elle a disparu

J’ai remonté la rue et j’ai croisé des fantômes

La Petite dans la forêt profonde

Les Rêves de Margaret / Sous les arbres / De l’amour

Tu devrais venir plus souvent

Une femme

Voilà

 

informations de la page sur Philippe Minyana chez L'Arche-editeur

http://www.arche-editeur.com/publications-catalogue.php?auteur=254